FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion  PortailSite des CF PortailJournal des CFTC
Annonces des Chevaliers Fous
 
PUB --- Avec le dentifrice Danpourave, retrouvez les dents de votre jeunesse ! --- EVENEMENT --- Le Nouveau Site des CFTC bientôt ouvert --- Citation: Les lettres anonymes ont le grand avantage qu'on n'est pas forcé d'y répondre. [Alexandre Dumas, fils] ---
 

Une petite histoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chevaliers Fous de la Table Carrée Index du Forum -> Les Chevaliers & compagnie -> Les Cachots
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 05/06/2007 17:32:11    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Hello tout le monde!!!

Voilà, je suis en train d"écrire plus ou moins une "nouvelle" et je voulais connaître votre avis sur le début...

« Prochain arrêt, Mongazon » déclare la voix synthétique des hauts-parleurs du bus. Je ne peux pas m'empêcher de rire: les noms des arrêts sont toujours tous plus farfelus les uns que les autres: Bellevue, Beaupréau, Monsite, Cavernier,...... Même maintenant, après la séparation, le monde a gardé quelques unes des bizarreries d'avant.
Car aujourd'hui, en l'an de grâce 20 de la nouvelle ère, le monde n'est plus tel qu'il était à la fin de ce que les hommes appelaient « le 21e siècle ». A peu près en 2080, les ressources de carburant et les guerres incessantes finirent par mettre à sac la totalité de la planète, reduisant les fantastiques villes comme New York ou Paris à des communautés de la taille d'un grand terrain de foot. Une nouvelle source d'énergie a été découverte, le theos, sorte de concept à mi-chemin entre le solaire et le nucléaire, qui alimente la totalité des cités humaines encore debout. Il ne reste plus qu'une seule véritable grande cité, Neozo, dont la taille dépasse l'imagination, et qui représente le cerveau général du nouveau monde, et des dizaines de communautés disséminées à travers le globe. Nous avons appelé cette révolution « la séparation » car depuis, les hommes sont séparés en deux clans: les hommes « nouveaux », dont je fais partie, qui sont les citoyens de la nouvelle ère, habitants des cités protégées, et les autres, ceux qui refusent le nouveau système et dont la vie en dehors des coquilles protectrices des cités, donc des atmosphères artificielles, a peu à peu transformés ceux qui réussissaient à survivre en surhommes. Ils sont peu nombreux, mais chacun d'eux représente une menace phénoménale. Et même si nos dirigeants font tout ce qu'ils peuvent pour renouer le contact et trouver un terrain d'entente, ces exclus, les « recalés » se tiennent définitvement opposés à nous.
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le:: 05/06/2007 17:32:11    Sujet: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 05/06/2007 18:55:30    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

yahahaha !
trop classe ! j'ai pu le lire comme ça ^^

je suis sur que tu veux des critiques, alors voila : d'apèrs moi, tu en dis trop. il faudrait que tu garde ds infos pour les glisser dans une discution un peu plus tard, ou un truc bidon du genre. là tout nous tombe dessus, un poil.
cela dit, je suis sur qu'il y a plein de gens que ça ne dérangerai pas, je dis ça en tant que lectrice à qui s'est passé par la tête ^^

je ne sais pas pourquoi, mais je suis sur que les recalés ne sont pas si méchants que ça ;P

en tout cas, ça promet, mise à part cette petite broutille ça promet ^--^ *la suite, la suite*

(prochaine arret, mongazon...muahaha, toi tu fréquente pas angers du tout !!!)

_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 06/06/2007 14:07:47    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Citation:
(prochaine arret, mongazon...muahaha, toi tu fréquente pas angers du tout !!!)


Moi?Non...je en vois pas du tout ce que tu insinues....
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
NenyaMorwenGalanodel
Druidesse Technologiste


Inscrit le: 16 Mai 2005
Messages: 3 661
Localisation: Au seuil de l'Infini, là où la Sage Ignorance et l'Audace Insensée se rencontrent pour adorer !

MessagePosté le:: 07/06/2007 18:36:08    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Je suis d'accord avec Sedeto. Ce que tu proposes là c'est un synopsis, mais pas une introduction. A la limite, tu n'évoques que la date à laquelle se déroule le récit, genre en évoquant un évènement historique, une loi etc...

Les infos comme les deux clans etc tu devrais en effet les révéler au compte-goutte, et plutôt en filigrane plutôt qu'en le donnant directement. Le style concis est en revanche bien adapté à la nouvelle mais reste scolaire. Tu as besoin d'affiner ta plume encore un petit peu. Fais aussi attention aux petites fautes d'orthographe. Pareillement, évite les "et même" et "car" en début de phrase. Quant à l'histoire elle-même, ce que tu proposes est un bon canevas pour un roman de science-fiction, tout en restant bateau (ça me rappelle "la machine à remonter le temps"). Tout dépendra de la façon tu sauras mener le récit et l'action.

edit : Ce serait le genre de nouvelle que je pourrais choisir parmi mes lectures de loisir... A priori, bon plan d'écriture donc.
_________________

Mieux vaut être fou avec tous que sage tout seul.[Baltasar Gracian Y Morales]
Revenir en haut
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 11/06/2007 20:38:48    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Merci beaucoup pour ces conseils Nenya!!

Je vais donc retravailler tout ça. Enfin, je ferai ça sûrement quand je serai en vacances. D'ici un mois...
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
La Reine
Administrateur


Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 654
Localisation: En compagnie de ses Chevaliers

MessagePosté le:: 11/06/2007 21:22:23    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Cela fait plusieurs fois que je relis ton début de nouvelle. Non pas que je ne le comprends pas (bon quand même, je sais lire ^^) mais j'ai quelques difficultés à m'en faire une idée concrète.
Je comprends parfaitement ce que veut dire sed et neny pour le côté "synopsis". Je suis plus ou moins d'accord puisque ici tu résumes partiellement l'histoire du monde. Néanmoins, tout dépend du fil de ton histoire. Si tu veux écrire une histoire d'amour (admettons), peut-être n'est-il pas besoin de raconter l'histoire du monde au compte-goutte, pour ainsi rentrer dans le vif du sujet et partir depuis une base pré-existante. (je ne sais pas si je suis compréhensible^^)
Retravaille encore ce début de nouvelle, en changeant quelques phrases ou quelques mots ce qui peut donner une nouvelle couleur au texte. J'aime particulièrement l'idée des noms farfelus donnés aux arrêts, ce qui est tellement vrai dans la vie réelle ! Roi okay
Continue Jeune Kokoro ! Nous sommes fiers de toi !
_________________

Encore merci sedeto, quelle artiste !
Lion <3
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 12/06/2007 12:13:27    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

En fait, la réalité est que je compte écrire une suite de nouvelles se passant dans ce monde. Cela semble très prétentieux pour quelqu'un qui ne connaît rien à l'écriture de prétendre un telle chose, mais bon.....

Je vous mets en ligne l'ensemble du premier "bloc"(c'est trop court pour être un chapître et trop long pour un paragraphe). histoire de vous éclaircir un peu plus....

« Prochain arrêt, Mongazon » déclare la voix synthétique des hauts-parleurs du bus. Je ne peux pas m'empêcher de rire: les noms des arrêts sont toujours tous plus farfelus les uns que les autres: Bellevue, Beaupréau, Monsite, Cavernier,...... Même maintenant, après la séparation, le monde a gardé quelques unes des bizarreries d'avant.
Car aujourd'hui, en l'an de grâce 20 de la nouvelle ère, le monde n'est plus tel qu'il était à la fin de ce que les hommes appelaient « le 21e siècle ». A peu près en 2080, les ressources de carburant et les guerres incessantes finirent par mettre à sac la totalité de la planète, reduisant les fantastiques villes comme New York ou Paris à des communautés de la taille d'un grand terrain de foot. Une nouvelle source d'énergie a été découverte, le theos, sorte de concept à mi-chemin entre le solaire et le nucléaire, qui alimente la totalité des cités humaines encore debout. Il ne reste plus qu'une seule véritable grande cité, Neozo, dont la taille dépasse l'imagination, et qui représente le cerveau général du nouveau monde, et des dizaines de communautés disséminées à travers le globe. Nous avons appelé cette révolution « la séparation » car depuis, les hommes sont séparés en deux clans: les hommes « nouveaux », dont je fais partie, qui sont les citoyens de la nouvelle ère, habitants des cités protégées, et les autres, ceux qui refusent le nouveau système et dont la vie en dehors des coquilles protectrices des cités, donc des atmosphères artificielles, a peu à peu transformés ceux qui réussissaient à survivre en surhommes. Ils sont peu nombreux, mais chacun d'eux représente une menace phénoménale. Et même si nos dirigeants font tout ce qu'ils peuvent pour renouer le contact et trouver un terrain d'entente, ces exclus, les « recalés » se tiennent définitvement opposés à nous.

Cette nouvelle ère existe depuis 20 ans. Pourtant, nous sommes beaucoup plus tard qu'en l'an 2100 de l'ancien calendrier. En effet, le passage d'un monde à l'autre ne s'est pas effectué d'un coup mais au contraire, a pris plusieurs années durant lesquelles les clans se sont peu à peu formés et où les hommes, pressés par l'instinct de survie, ont développé leurs technologies beaucoup plus rapidement qu'à l'accoutumée. C'est ainsi que fut découvert le theos, mais aussi les boucliers de protection et la plupart des nouveaux systèmes basés sur notre nouvelle source d'énergie.

Le bus, monté sur réacteurs à theos, arriva enfin à l'université des sciences et tehniques énergétiques, mon lieu d'étude, situé dans les quartiers ouest du Neozo intérieur. J'aime beaucoup cette université: une forêt de plusieurs dizaines d'hectares entourant une vingtaine de laboratoires spécialisés dans les domaines de la science. Pourtant, aujourd'hui, je n'ai pas envie d'y aller. C'est la rentrée et je n'ai jamais aimé cette journée. Non pas parce que cela représente une nouvelle année de labeur, mais parce que la rentrée a toujours été pour moi la journée des questions. Celle où tout le monde tente de prendre contact avec tout le monde pour faire bien, mais où finalement, dès le lendemain, chacun redevient anonyme. Je descends du bus et traverse une cour, guidé par les bruits des élèves alentour. Il est désagrable pour moi de tenter de déchiffrer le babillage incessant de ces étudiants en manque qui, quel que soit leur âge, parlent tous de la même chose avec en plus une vulgarité qui me dégoûte. Je préfère donc éviter les groupes et aller me mettre au fond de la cour, en attendant la sonnerie.
Brusquement, et pourtant sans le faire exprès, je rentre dans quelqu'un. Je ne l'avais pas entendu arriver. C'est apparemment un homme assez petit, un peu plus jeune que moi, et à la voix rude et autoritaire.
« Imbécile!Tu n'es pas capable de faire attention?me lance-t'il.
-Navré, je n'ai pas fait exprès.
-Regarde ou tu marches, crétin! ».
Son exaspération se comprend mais précisément aujourd'hui, je n'ai pas envie de me faire marcher sur les pieds, à fortiori par quelqu'un de plus jeune que moi. Je lui explique alors que le beau temps de la journée n'a rien à voir avec le fait que je porte des lunettes de soleil. En effet, je suis aveugle.

-----------------

le concept de l'histoire est de jongler en permanence, entre plusieurs blocs, avec plusieurs personnages. Un peu celui que l'on retrove dans les romans de Dan Brown(Da Vinci Code, Ange et Démons, Deception Point,...). Bien sûr, je n'ai pas du tout le niveau, mais c'est un peu le style que j'aimerais donner.

Au passage, ma reine, je vous salue bien bas.
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 12/06/2007 14:52:16    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant


bon je dit tout ce qui me passe par la tete, ça peut peut-etre te servir ^^

kyaaaa !
l'effet de choc à la fin, il marche bien ^^ ça donne un super tremplin. quand on lit ça ça déclanche outt de suite une envie de lire la suite ^^ juste au bon moment, comme il faut.

au fait, ça me rappelle un discourt qu'avait tenue une de mes prof de français sur la métonymie, figure d'atténuation si ma mémoire est bonne, comme quoi de nos jours, on utilise des therme atténuants tel que "non/mal voyants", des mots plus lisses, moins frappant qu' "aveugle" par exemple. peut-etre que ce n'est pas l'impression que ça donne à tout le monde, mais moi j'ai cette impression aussi. quelquechose de moins humain dans "non voyant" que dans "aveugle". enfin voila, je me disais que ette nuance pourrais te servir (ou pas ^^')

sinon de loin comme ça, je me dis "beaucoup de description", c'est ce qui m'a traversé l'esprit jusqu'à ce que je croise la phrase "Pourtant, aujourd'hui, je n'ai pas envie d'y aller.", elle là aussi, pour moi c'est un tremplin.

j'aime bien le "-Navré", ça donne bien le calme du personnage ^^

"En effet, je suis aveugle. " j'attend de voir la suite, mais la manière dont la phrase tombe est presque à peine assez naturelle. si tu avais mis une seule phrase avec la précédente, ça aurait été mis moins en valeur, mais ça aurait gardé son impact si après tu avais développé, meme courtement seulement, la manière dont le personnage est devenu aveugle. en fait, je pense que c'est le "en effet" qui me dérange.

je viens de vérifier, en effet, rien ne nous dit que le perso principale habite à neozo ^^' on ne le sait que lorsqu'il dit "mon lieu d'étude, situé dans les quartiers ouest du Neozo intérieur. ", il n'aurait pas fallu le préciser dès que tu parle de neozo pour la première fois un peu plus haut ?.

sinon je me suis heurté au mot "concept" désignant le théos dit "a mi-chemin entre le solaire et le nucléaire". on peut appeller ça un "concept" ? c'est toi le scientifique, pas moi, alors je donne mon avis d'inculte Mr. Green

bon, tout cela ne sont que des idées et impressions fumantes dont je ne suis pas sûre, mais dans l'idée ou ça peut t'aider ou te donner des idées, je me dis qu'il vaut mieux t'en faire profiter ^^ si ça t'embete, tu peux me dire "sedeto, t'es lourde, c'est moi qui l'écrit ok ?", et j'arrêterai ^^


_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 12/06/2007 21:47:28    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Merci Sed!!!Je vais voir tout cela.

Pour le theos, je ne l'ai volontairement pas développé. Puisque l'énergie est aujourd'hui un thème hyper controversé, je veux rester dans le flou. Le but de l'histoire n'est pas de se faire questionner le lecteur sur la poltiqiue du nouveau monde; Du moins, pas dès les premières lignes.

Pour le "En effet", tu as raison, mais j'ai mis ça parce que je n'ai pas encore trouvé de tournure plus appropriée.
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 12/06/2007 22:42:19    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

moi ne lisant tout ça dans les première ligne,s c'est le genre de lecture dont j'ai envie... xD enfin, quand arrive la suite ça change un peu...tu as interet à y revenir ! ça ressemble fort au fil conducteur de l'histoire, mis comme ça. surtout avec le conflit donttu parle...
_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gali II
Aspirant Pape


Inscrit le: 27 Juil 2006
Messages: 1 231
Localisation: Cloud, sweet cloud...

MessagePosté le:: 13/06/2007 01:17:27    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Hmm bon alors deux ou trois petites choses.

D'abord chère Sedeto je me permets en bon littéraire de te corriger : ce dont tu parles avec les non-voyants et les aveugles, c'est un euphémisme : employer un terme moins fort pour atténuer la portée de tes propos. C'est comme quand on dit à un enfant "Mamie est partie", plutôt que "Mamie est morte". La métonymie est une figure totalement différente, qui consiste à exprimer un objet par une partie de cet objet, ou une partie d'un objet par l'objet entier, voire le contenant par le contenu et vice versa. Un exemple très simple et très célèbre : "Des voiles voguent sur l'eau". Il ne s'agit bien entendu pas de véritables voiles mais de voiliers.


Bref après ce petit interlude, revenons au texte de Kokoro... Alors voyons voir... Déjà il y a quelque chose que je n'ai pas compris : est-ce que tu veux enchaîner des nouvelles se déroulant toutes dans ce nouveau monde, sans qu'elles aient de rapport les unes avec les autres, ou veux-tu commencer l'histoire d'un personnage A, puis passer aux péripéties d'un personnage B, puis d'un personnage C, pour revenir au A, puis encore au B, au C, et ainsi de suite, jusqu'à se rendre compte que les trois récits sont liés (ou pas d'ailleurs) ?

M'enfin bon toujours est-il que je persiste à penser que donner les clés de ce nouveau monde dont tu parles au lecteur dès les premières lignes est une erreur. Il est plus intéressant, à mon avis, de procéder par petites touches impressionnistes, et de distiller de temps à autre quelques indices pour épaissir le mystère et faire comprendre au lecteur que le cadre spatio-temporel n'est pas celui qu'il connaît actuellement. Après, comment le faire ? C'est là où réside toute la difficulté. Je pense que tu peux y parvenir de deux façons différentes : soit par la construction scénaristique de ta (tes) nouvelle(s), c'est à dire qu'au détour d'une péripétie survenant à un personnage on comprenne que quelque chose cloche, soit par le language que tu emploies. Je m'explique : la société que tu sembles décrire est une société polissée. Dans une telle société, il y aurait certainement un code de parole extrêmement poussé. La récurrence de nombreux euphémismes, l'emploi de majuscules pour des termes énigmatiques désignant les chamboulements subis par le monde finira par intriguer fortement le lecteur. En plus, ça aura le double avantage de caractériser cette société. En effet si elle ressemble étrangement à notre société actuelle, la nouvelle perd pas mal de son intérêt. Il faut donc je pense que tu te demandes ce que les évènements récents ont provoqué comme changement dans la société. Est-ce une société dictatoriale, psychorigide et lissée à l'extrême par peur de voir retomber le monde dans le chaos qu'il vient de connaître ? Ou au contraire cette difficulté pour survivre a-t-elle contraint les hommes à redevenir bestiaux, et auquel cas Neozo ne serait qu'une vaste jungle ou il faut tuer avant d'être tué ?

Enfin bref je ne sais pas trop où tu veux aller, donc il est difficile de te conseiller ^^
Encore une chose : est-ce que tu sais globalement ce que vont donner tes nouvelles ? Enfin je veux dire, est-ce que tu as une chute, voire même une double chute, est-ce que tu as un lien, fort ou infime, entre ces différentes nouvelles, et est-ce que tu sais si leur trame restera simple et quotidienne, où si au contraire tu souhaites raconter des moments cruciaux de la vie de tes personnages ? Je te demande ça parce que contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas obligatoire de tout faire péter dans un cadre de SF pour que la nouvelle soit intéressante. Il existe aussi des nouvelles basées sur un non-évènement, où le lecteur attend toujours ce qu'il va se passer et où finalement rien ne se passe, et ce ne sont assurémment les nouvelles les moins intéressantes...

Eh merde, j'ai encore fait un pavé ><
Revenir en haut
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 13/06/2007 10:56:33    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Citation:
Eh merde, j'ai encore fait un pavé


Corrige ton langage, mon cher Gali..Mais merci des tes conseils.

Pour te répondre, l'histoire jonglera effectivement avec la vie des plusieurs personnages, en plusieurs endroits, afin de toujours se réserver la possibilité de créer un effet de surprise en fin de bloc et amener le lecteur très loin. Je m'explique par un schéma simple:

Histoire Lecteur

Bloc En train de lire
Effet de surprise Surpris
Bloc d'un autre personnage Bon sang, mais qu'est-ce qu'il se passe pour le premier????
Effet de surprise Argh, lui aussi devient intéessan

Etc....
Enfin, c'est ce que je cherche à faire; Je n'ai pas la prétention d'y arriver.....
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 13/06/2007 16:46:45    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

tes lignes bizarre en commençant a les lire e me suis dit "ça m'a l'air encore plus complexe, bizarre, je ne crois pas qu cté le but..."
après j'ai un peu mieux pigé ; mais les deux première lignes : "kezako ??" xD

_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kokoro
Mécanicien des Fluides


Inscrit le: 16 Sep 2006
Messages: 401
Localisation: 42

MessagePosté le:: 13/06/2007 19:09:27    Sujet: Une petite histoire Répondre en citant

Lol....y'a comme un problème de mise en page.

En clair, le but est d'amener le lecteur à se poser en permanence la question "que se passe-t'il pour tel personnage?" alors qu'il lit les histoires d'un autre.
_________________
Fonctions: Maître du monde et adepte du culte de Mimi.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le:: 25/06/2018 06:27:47    Sujet: Une petite histoire

Revenir en haut
Montrer les sujets depuis::   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chevaliers Fous de la Table Carrée Index du Forum -> Les Chevaliers & compagnie -> Les Cachots Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Darkness 1.2 template by Griffin
Copyright © 2003-2004 Griffin Webpages; All rights reserved