FAQFAQ    RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion  PortailSite des CF PortailJournal des CFTC
Annonces des Chevaliers Fous
 
PUB --- Avec le dentifrice Danpourave, retrouvez les dents de votre jeunesse ! --- EVENEMENT --- Le Nouveau Site des CFTC bientôt ouvert --- Citation: Les lettres anonymes ont le grand avantage qu'on n'est pas forcé d'y répondre. [Alexandre Dumas, fils] ---
 

histoire de la création de la magie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chevaliers Fous de la Table Carrée Index du Forum -> Les Chevaliers & compagnie -> Les Cachots
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 04/07/2007 23:10:07    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

C'est une histoire que j'ai commencer à écrire et dont je vous fait profiter un peu. Par contre je vous prévient c'est long ( 6 pages Words), mais au moins vous aurez tout le premier chapître Wink . Sans compter que vous n'aurez pas à surportter le premier jet qui était horrible Laughing : (Kokoro tu peux la lire car j'ai changer pas mal de chose)

CHAPITRE 1 :

Evienne, une adolescente rousse, faisait la queue au self avec ses amis. Ils discutaient de la fête qu’elle avait fait à l’occasion de ses 18 ans. Richard, un garçon blond et de taille normale relança :

-Je continue à penser que sortir trois couleurs à trèfle d’affiler, puis finir avec une quinte royal, toujours à trèfle, c’est louche.

Pierrick, qui était châtain et barbu, répliqua :

-Soit bon joueur !J’ai eu de la chance et c’est tout. En plus comment aurais-je pu tricher ? Dés que j’ai sortis la deuxième couleur, tu m’as fixé et empêcher de toucher les cartes. Et de toute façon ça n’a pas d’importance vu qu’on ne jouait pas d’argent.

-Encore heureux ! Tu nous aurais tous plumer avec ta veine d’hier.

Evienne intervint :

-Arrêtez avec cette histoire de poker !

Richard et Pierrick la regardèrent, haussèrent en même temps les épaules. Pierrick changea de sujet :

-J’ai eu l’impression que tes cadeaux t’ont beaucoup plue hier.

-Oui, surtout le coffret DVD de la dernière saison de Charmed.

Elle embrassa Pierrick sur la joue pour le remercier de nouveau du cadeau. Richard ajouta amusé :

-On avait effectivement comprit que le cadeau te plaisait. On a failli ne plus te voir de la journée.

La file avança et Evienne fut séparer des garçons. Richard profita du fait qu’Evienne ne pouvait pas entendre pour dire à Pierrick :

-Il faudrait qu’un de ces jours tu lui avoues tes sentiments à son égard.

Pierrick fit la moue :

-Je ne sais pas trop…

-Si tu attends trop, elle finira par sortir avec un autre mec.

Pierrick garda le silence en regardant le sol. Richard soupira en secouant la tête. Pierrick était très gentil et il avait de bonnes chances de pouvoir sortir avec Evienne. Il avait juste un problème : sa timidité à toute épreuve. Ils finirent par retrouver Evienne à l’intérieur. Elle avait trouver une table de quatre. Elle les regarda mi-sérieuse mi-amusée :

-Je suppose que vous avez encore parler de poker. Les garçons firent signe que oui. Vous êtes incorrigibles.

Ils se mirent à parler de leurs cours de ce martin et de cette après-midi, quand Pierrick regarda sa montre et annonça :

-Dans 10 minutes il y aura l’alignement de toutes les planètes avec le Soleil.

-Et alors ? , demanda Richard

-Alors cela n’arrive qu’une fois par milliers d’années.

-Et pourquoi cela t’intéresse-t-il ? , questionna Evienne

-Parce qu’il y a une prophétie qui affirme que lorsque cet événement arrive le monde connaît un changement sans précédant.

Evienne reconnue bien là Pierrick : c’était un fan de l’univers médiéval-fantastique. Au moment où répliquer un verre se cassa au sol. Tous les élèves se mirent à applaudir. Evienne se retourna vers ses amis :

-Et cette prophétie, tu y crois ?

Pierrick hocha des épaules avant de répondre :

-C’est une possibilité. De toute façon on verra bien, ça ne devrait plus tarder.

Evienne et Richard secouèrent leur tête. Pierrick avait un esprit pragmatique, voir cynique, et était plutôt du genre rationnel. Mais malgré cela il croyait à la magie. Ils préféraient donc discuter sur ce que devait être à la base le contenue de leur assiette plutôt que de polémiquer sur le sujet. Pierrick émis l’hypothèse que se devait être du bœuf bourguignon. Richard pencha plutôt pour une ratatouille. Evienne conclue pour une tentative d’empoisonnement collectif. Pierrick s’arrêta de manger et regarda sa montre :

-Ha l’alignement devrait se passer maint…ARGHHH !

Tout le monde sursauta à ce cri. Pierrick était tombé au sol en se tenant la tête. Il avait très vite arrêté de hurler car sa bouche s’était remplie de sang qu’il était obligé de recracher. Evienne fut terrifié par le visage ensanglanté et déformé par la douleur de Pierrick. Elle finit par se ressaisir et tenta d’aider Pierrick.


Pierrick avait du mal à réaliser ce qui se passait autour de lui à cause de la douleur. Il ne se souvenait que vaguement qu’il était en train de discuter quand elle l’a assaillie de plein fouet. Ensuite du sang remonta dans sa gorge et coula de son nez. Les gens tentaient apparemment de lui venir en aide mais ils ne pouvaient rien faire pour lui. Il avait l’impression que quelque chose était en train de compresser son cerveau et que rien ne pouvait l’en empêcher. Puis il crut délirer quand il vit une forme lumineuse dorée à la silhouette vaguement humaine avancer vers lui. Elle semblait flotter, faisant fit des lois de la gravité. La silhouette s’agenouilla prés de lui et lui annonça :

-Excuse moi pour la douleur que tu endures, mais il faut que ton cerveau soit en mesure d’accueillir les pouvoirs qui vont t’être attribués.

Pierrick, surprit, répondit :

-De quoi… Il ne put finir sa phrase car le sang remplit sa bouche avant et il dut le recracher.

La forme dorée posa sa main sur la bouche de Pierrick :

-Essaye plutôt de penser à ce que tu souhaites me faire communiquer : ça sera moins douloureux.

Pierrick hocha de la tête pour signifier qu’il avait comprit tout en continuant de tousser. Alors il se rendit compte que la forme communiquait avec lui non pas par voie orale mais par télépathie depuis le début de son apparition. Il se mit donc à penser à la question qu’il voulait poser :

-De quel pouvoir parlez-vous ?

-Du pouvoir que tu auras en tant qu’Élu et représentant d’un des dieux sur Terre.

-Représentant d’un …? Vous êtes plusieurs ?

-Oui, et tu sera mon représentant.

-Et quel dieu êtes-vous ?

-Je suis le dieu de …


Evienne était en larmes : Pierrick ne bougeait plus depuis plusieurs minutes. Il était mort et elle n’avait rien pu faire pour le sauver! Elle avait appliqué ce qu’elle avait appris au brevet de secourisme, mais cela n’avait pas suffit. Elle se maudissait en martelant le sol avec rage. Puis elle vit le corps de Pierrick commencer à bouger. Ce dernier s’appuya sur ses coudes et regarda autour de lui surprit. Evienne lui demanda :

-C’est bien toi ?

Pierrick tourna sa tête vers elle et fronça les sourcils semblant ne pas la comprend. Elle était sûr qu’il l’avait reconnue, mais il semblait incapable de parler. Il remarqua alors le sang sur ses vêtements, il regarda Evienne étonné et sans ouvrit la bouche il commença à faire des gestes et à regarder partout. Evienne sut qu’il voulait demander pourquoi il avait tout ce sang et ce qu’il c’était passé. Le fait qu’il n’essayait pas de communiquer par voie orale l’inquiétait un peu. Elle se retourna vers Richard :

-Tu peux me chercher des serviettes mouillées, si te plais ? On va essuyer son visage en attendant les secours.

-D’accord, je reviens tout de suite.

Quand Evienne se retourna vers Pierrick, elle vit celui-ci en pleine réflexion. Il donnait l’impression de vouloir comprendre un monde qu’il lui était inconnu. Quand Richard arriva avec les serviettes, Pierrick se tapa le front avec la paume de sa main. Il commença à bouger ses lèvres et sa mâchoire avec difficulté, comme si il ne s’en été pas servit depuis des années :

-E… E.. Evi.. Evien.. Evienne ! Q.. que.. c.. c’est.. t.. t-il.. p.. pa.. s.. ssé ?

Evienne prit une serviette et commença à essuyer le visage de Pierrick. Elle articula bien et lentement pour être sûr que Pierrick la comprenne :

-On l’ignore. Tu as apparemment eu une hémorragie interne soudaine. C’est d’ailleurs étonnant c’est que tu sois encore vivant

Pendant qu’elle parlait, Pierrick avait fait quelques mouvements circulaires avec sa mâchoire et fait claquer sa langue. Il se remit à parler, cette fois-ci avec plus de facilité :

-Peux.. tu m’ai.. der.. à.. me.. re.. le.. ver ?

Evienne le regarda en faisant la moue en repoussant une mèche de ses cheveux roux qui était tombée devant son visage :

-Je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée. Il faudrait plutôt que tu reste allongé le temps que les médecins arrivent.

Pierrick insista on s’appuyant sur Evienne pour se relever et n’ayant plus trop de mal à parler :

-Ce serait une mauvaise idée.. Les dieux arrivent et.. ils vont faire une démonstration.. de leur puissance.. pour restaurer la magie.

Evienne le regarda inquiète pour sa santé mentale :

-Mais qu’est-ce que tu racontes? Tu es devenu fou ?

C’est alors que la terre se mit à trembler et qu’un grondement de tonnerre se fit entendre. Pierrick se releva titubant :

-Non je ne suis pas fou, en voilà la preuve.

Evienne ne voulue pas perdre de temps à discuter avec Pierrick. Un séisme de cette ampleur était rare en France. Elle se tourna vers Richard :

-Viens m’aider, on va déplacer Pierrick à l’extérieur.

Richard fronça des sourcils :

-Il me semble qui n’est pas conseillé de déplacer un blessé.

Evienne aida Pierrick à restait debout, et répliqua :

-Je sais, mais on est dans un self. Il sera plus en sécurité dehors qu’à l’intérieur.

Á peine avait-elle finit qu’une lampe tomba du plafond du self. Richard accepta finalement d’aider Evienne à porter Pierrick. Mais quand ils se dirigèrent vers la sortie, ils virent que tout le monde avaient cédé à la panique. Les élèves se ruaient vers la sortie et les professeurs avaient du mal à rétablir le calme. Pierrick parla alors avec une voix suffisamment forte pour être entendu par tout le monde et avec une autorité qu’Evienne ne lui connaissait pas :

-Calmez-vous ! Vous précipitez ne servira à rien si ce n’est de vous blesser !

Tous s’était arrêté à ses paroles et le regardait. Il dégageait autour lui une aura réconfortant. Les élèves se calmèrent donc et sortirent en bon ordre. Evienne en resta coi. Elle finit par se tourner vers Pierrick :

-Comment as-tu fait ?

Pierrick lui fit un sourire :

-J’ai utiliser un sort qui dissipe la peur.

Evienne ne pu s’empêcher de penser qu’il était devenu fou, mais en même temps elle ne trouvait pas d’autre explication à ce qui venait de se passer. Elle pouvait lire dans les yeux de Pierrick une confiance en soi et une détermination nouvelle. Il en était même devenu séduisant. Une nouvelle secousse la ramena à la réalité. Elle décida avec ses amis de continuer à progresser vers la sortie. Evienne constata avec surprise qu’au fur et à mesure qu’ils avançaient Pierrick avait moins besoin d’être porté. Quand ils furent à quelques mètres de la sortie, il était capable de marcher sans aide. Evienne eu même l’impression que les muscles de Pierrick s’était développer en quelques secondes. Avant qu’ils ne sortent, Pierrick annonça à Evienne et à Richard :

-Quoi qui arrivera dehors, ne vous éloigniez surtout pas de moi !

Le ciel été obscurcie par d’épais nuages noirs, et il faisait si sombre qu’on ne voyait qu’à une dizaine de mètre. Des éclairs illuminaient les alentours pas à-coup, et la situation, ainsi révélée était terrifiante. Les petites collines qui avaient aux alentours s’effondraient pendant que d’autres poussaient. De plus il avait une pluie de grêlon si violente que les gans couraient en tentant de se protéger comme ils le pouvaient. Pierrick l’insistant ses amis à avancer. Ce qu’ils étaient très difficile car un vent d’une puissance inouï soufflait et la terre continuait à trembler. Puis soudain une colonne de feu apparue au loin, éclairant comme en plein jour. Richard se tourna vers Pierrick et lui demanda en pointant du doigt la colonne de feu :

-C’est quoi cette colonne ?

Le bruit généré par le chaos ambiante avait couvert ses paroles. Il dû répéter presque en hurlant pour que Pierrick l’entende et lui réponde sur le même ton :

-C’est une colonne de feu généré par Puros, dieu du feu. Il a certainement des fabriques quelconques là-bas.

Richard fixa la colonne, il commençait ) se demander si Pierrick n’avait pas raison. Evienne quand à elle continuait à regarder le désastre autour d’elle. Les gens continuaient à courir dans tous les sens pour s’abriter des grêlons. Soudain elle vit une petite fille tomber. Elle voulue partir la secourir, mais Pierrick l’agrippa au bras et lui cria pendant qu’elle le regardait étonnée :

-N’y vas pas ! C’est déjà trop tard !

Evienne se tourna la fillette. Effectivement elle était déjà morte, la tête éclaté par un grêlon plus gros que les autres. Evienne plaqua ses mains devant sa bouche, détourna la tête et dut faire d’énormes efforts pour ne pas vomir. Pierrick et Richard l’aidèrent à continuer à avancer. Richard déclara :

- C’est un vrai miracle qu’on ne se soit pas encore prit de grêlons.

Pierrick annonça en pointant du doigt le ciel :

-Ce n’est pas un miracle. J’ai créé un bouclier au-dessus de nous, mais il n’est pas très étendu. C’est pour cette raison que je vous ai demandé de ne pas vous éloignez de moi.

Richard regarda au-dessus de lui et constata que les grêlons s’arrêtaient effectivement à quelques centimètres d’eux, ricochant sur un objet invisible. Il demanda inquiet :

-Et il tiendra combien de temps ?

-Ne t’en fais pas. Il tiendra le temps que les dieux aient fini.

Á peine il venait de finir sa phrase que la pluie de grêlon cessa. Le ciel redevient bleu, la colonne de feu s’éteignit, et le séisme avait cessé. Les dieux avaient laissé derrière eux un paysage de chaos et de malheur. Evienne s’assit sur l’herbe :

-Qu’allons-nous devenir ? Il ne reste plus rien.

Pierrick regarda autour de lui. Beaucoup de gens étaient effondrés et ne semblaient plus savoir où aller. Il se retourna vers Evienne :

-Dans un premier temps, nous allons rassembler les survivants. Ainsi que la nourriture et tous ce qu’il pourrait être utile.

Richard regarda Pierrick étonné : la situation était catastrophique et il arrivait à garder son calme. Richard fini par faire un signe d’approbation :

-Et en fera quoi après ?

Pierrick lui répondit avant de partir chercher des survivants :

-On va fonder un royaume et certainement un collège de magie.
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le:: 04/07/2007 23:10:07    Sujet: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 05/07/2007 19:22:18    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

hin hin ^^
pas mal : D
faudrais juste relire, j'ia remarqué deux trois trucs... je te les attrape si tu veux...

s’agenouilla prés de lui et lui annonça : [près]

Pierrick tourna sa tête vers elle et fronça les sourcils semblant ne pas la comprend[re]

Pierrick insista on s’appuyant [en]

ah et puis j'ai pas compris "-C’est une colonne de feu généré par Puros, dieu du feu. Il a certainement des fabriques quelconques là-bas.
" ^^'

j'en ai loupé que j'avais vu tout à l'heure...un "été" à mettre en "était" je crois, et un verbe en -er à mettre en -é.

bon cté la minute orthographe ^^'
j'aime bien ^^
je sais pas pourquoi, j'ai assimilé pierrick à ton image, j'avais une tete de celthazar à la place xD
les passages de sang sont glauques, c'est plus fort que moi, je suis trop sensible xD

_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 05/07/2007 20:58:18    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

alors je m'excuse pour les fautes d'orthographes. L'orthographe et moi, on a tourjours fait quatre Embarassed

pour les fabriques quelconques : en gros à l'endroit où est apparu la colonne il y a des fabriques, ou si tu préfères des usines. Le quelconques étant là pour dire que Pierrick ne sait pas quel type de fabrique il a là-bas.

Pour les passages glauques... disons que mon pseudo reflete mes pensées Twisted Evil

PS : Celthazar sera nommé dans le deuxième chapitre Shhh
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 08/07/2007 11:58:33    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

voila la suite. Par contre je n'est mis qu'une page car sinon ça fait un post trop long.

CHAPITRE 2

Pierrick regardait par la fenêtre le paysage dévasté de ce qui avait été Nantes, sa ville natale. Deux ans c’était écouler depuis l’arrivé des dieux et la ville était toujours en ruine. Les dieux les avaient pourtant prévenus, lui et les autres Élus, que le choc serait violent et qu’ils devraient s’y préparer. Pierrick eu un sourire ironique : « s’y préparer ». Comment pouvait-on se préparer à voir une ville se faire détruire aux neuf dixièmes, et tout ce que vous teniez pour vrai s’envoler aussi facilement que la poussière un jour de tempête ? Ajouter à cela le fait que la géographie du monde avait changé, et surtout que de nouveaux conflit avait éclaté. Loin d’apprendre la leçon et s’entre aider dans un monde en ruine, les peuples continuait à s’affronter. Pierrick soupira et ce demanda pourquoi il se donnait du mal pour sauver ses crétins. Puis l’image d’Evienne lui revenait et lui donnait la réponse. Il repensa ensuite au nom que les gens avaient donné au jour de l’arrivée des dieux : l’Apocalypse. Un nom approprié mais ambigüe. Apocalypse signifie révélation, et la découverte que les dieux et la magie existaient avait été effectivement une révélation pour le monde entier. Ce mot a cependant une connotation si négative que les gens considèrent la magie comme un fardeau et non un don. Dans un sens c’était compréhensible : la ville la moins touchée avait été quand même détruite aux trois quarts.
Il entendit une sonnerie, il se releva et lissa sa tunique blanche. La porte de classe s’ouvrit pour laisser entrer une vingtaine d’enfants. Une jeune femme brune entra à son tour. Elle referma la porte et ordonna aux enfants de s’asseoir avant de dire :

-Les enfants je vous présente le seigneur Pierrick, il est là pour vous accueillir pour votre premier semestre d’apprentissage de la magie de la Lumière. Il répondra également à vos questions.

Un enfant leva la main, la maîtresse lui fit signe de poser sa question.

-Je croyais que Pierrick l’Élu était plus jeune : mon papa m’a dit qu’il n’avait que 20 ans.

Pierrick ria à cette remarque alors que la maîtresse s’en trouvait confuse. Puis souriant il demanda à l’enfant.

-Quel est ton nom mon garçon ?

-Je m’appelle Simon monsieur.

Pierrick passa sa main le long de sa barbe châtain avant de continuer

-Bien Simon, j’ai effectivement 20 ans. C’est juste que ça fait depuis deux ans que je ne me suis pas rasé. T’as une autre question à me poser ?

Simon hocha de la tête :

-Oui monsieur, c’est quoi un Élu ?

Pierrick s’accroupie tout en continuant de sourire.

-C’est une très bonne question : un Élu est le représentant d’un des dieux qui nous ont permit d’utiliser la magie. Chacun d’entre eux a reçu de son dieu des pouvoirs immenses. Mais en échange de ces pouvoirs ils sont dans l’incapacité de dire une chose qu’ils savent être faux. De plus ils doivent accomplir une mission que leur dieu leur a donnée. Par exemple l’Élu du Feu doit fonder le collège de magie du Feu.
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 12/07/2007 17:16:44    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

c'est marrant, en lisant on voit plein de rapprochement avec la religion, c'est normal ? (c'est vrai que le représentant des dieux avec une barbe, je finis par déformer le protrait moi...)
_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 12/07/2007 19:09:26    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

Dans un sens c'est normal, car je considère la magie comme une religion dans le sens où c'est une question de foi en ces capacités. Mais il ne faut pas croit que je fait l'éloge d'une religion particulière. C'est juste que j'ai donné à la magie l'apparence de la religion, sans plus.

Sans compter que mes dieux sont loin d'être gentils Wink

Sinon merci pour tes commentaires amusant mais qu'il me donne à réfléchir en même temps ^^

PS : Pour les fautes d'orthographes c'est parce que tu n'as rien trouvé où qu'il en a trop ? *penche pour la deuxième solution Laughing *
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
sedeto-chan
Modératrice


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 3 113
Localisation: Dans les nuages...

MessagePosté le:: 13/07/2007 12:31:47    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

-> PS : il a deviné tout seul c'est mignon xD

c’était écouler -> s'étaient écoulés
prévenus-> prévenu
que la géographie du monde avait changé, et surtout que de nouveaux conflit avait éclaté -> j'aurais mis genre une virgule après "et surtout", ça me fait bizarre...
et s’entre aider -> et (de ?) s'entraider
les peuples continuait -> -aient
ce demanda -> se demanda
sauver ses crétins -> ces. sinon j'avoue qu'en lisant j'ai été choqué, je pensais pas que pierrick était du genre à penser à la légère que les gens étaient des crétins, de manière généralisée...en plus dnas le contexte, il soupire, on dirait qu'il prend sa mission comme une corvée...enfin, je ne pense pas que ce soit ça que tu veuille dire, mais pur le "crétin", je le pensais plus positif. en plus dans les conflits, les vrai résponsables ne sont pas si nombreux...
-Les enfants je vous présente le seigneur Pierrick -> virgule après "enfants", non ?
-Je m’appelle Simon monsieur. -> virgule après "simon" ?
Mais en échange de ces pouvoirs ils sont dans l’incapacité de dire une chose qu’ils savent être faux. -> on peut pas dire qu'ils sont incapable de mentir ? xD

voila, là j'ai tout fait de ce que je voyais...en fait moins t'en met en meme temps plus j'ai de courrage pour tout relir Mr. Green

_________________

petite soeur de bellbelette !

Le sedetoscope !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gali II
Aspirant Pape


Inscrit le: 27 Juil 2006
Messages: 1 231
Localisation: Cloud, sweet cloud...

MessagePosté le:: 14/07/2007 01:04:12    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

Je ne dirais qu'une chose : par pitié, dis-moi qu'Evienne est morte !! Mr. Green

Sérieusement ça me plairaît bien qu'elle se soit pris une colonne de feu dans la gueule, et qu'elle ait été frappée par la foudre. J'pense que ça donnerait une profondeur au personnage du Pierrick, qui serait tourmenté par le remords de n'avoir pas pu sauver celle qui l'aimait, et l'amertume de sa disparition alors qu'une histoire d'amour semblait naître entre eux. Et puis en plus tuer un perso dès le deuxième chapitre c'est fun 011

Pour ce qui est du crétin moi ça me choque pas foncièrement, il a été choisi par le Dieu de la Lumière pour être un Elu, je trouve naturel et même souhaitable qu'il se prenne pas pour une merde quoi. Si il est réellement devenu le messager d'un Dieu, il a dû en épouser les convictions, et c'est d'ailleurs logique puisque ce Dieu lui a conféré de très grands pouvoirs. L'idée que les Dieux se sont révélés à l'humanité pour la punir et pour accélérer un petit peu la sélection naturelle est intéressante, et il est pas impossible que Pierrick estime nécessaire le nettoyage des "crétins" pour la survie de l'humanité. Après y'a quelque chose que j'ai pas compris : est-ce qu'il sauve certains humains de par lui-même, ou est-ce qu'au contraire il sauve ceux que son Dieu lui permet de sauver, et laisse mourir les autres ?
Revenir en haut
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 14/07/2007 01:11:34    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

je te remercie pour le mignon.

Pour le crétin, s'avoue que je suis aller trop fort.

Pour le dernier point : un Elu peut mentir par omission. Il est donc, dans un sens, capable de mentir. C'est juste que c'est plus dur, et qu'il doit maîtriser l'art du sous-entendu.

PS : je m'excuse si c'est incompréhensible, mon cerveau a tendance à flancher à cette heure de la journée ( à l'occurence de la nuit)
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
Gali II
Aspirant Pape


Inscrit le: 27 Juil 2006
Messages: 1 231
Localisation: Cloud, sweet cloud...

MessagePosté le:: 25/07/2007 23:19:53    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

Bon, je vois que tu t'en bats les flancs avec une queue de singe de mets questions, ok, c'est noté ! 018

Razz
Revenir en haut
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 25/07/2007 23:37:45    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

oups je n'avais pas vu que t'as posé une question Embarassed

excuse-moi pour cette erreur impardonnable White flag Pray .

sinon pour la mort d'Evienne la réponse est simple: NOOOOOOOOON. J'ai tué d'autres personnages presque aussi important aux yeux de Pierrick, alors par touche à la fille Aliboronz1 .

Ensuite il est vrai que Pierrick a eu un grand gain de confiance Cool . Pour ce qui est de sauver des gens, il le fait de son propre chef, son dieu n'ayant plus son mot à dire.

Excuse moi si ça te paraît obscur, mais c'est plus ou moins le terme de l'histoire : le mensonge dans la clarté, et la vérité dans l'obscurité. gniark gniark gniark Twisted Evil
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
Celthazar
Nécromancien


Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 136
Localisation: dans le cimetiere du coin

MessagePosté le:: 25/07/2007 23:47:19    Sujet: histoire de la création de la magie Répondre en citant

voilà la suite. dsl Gali il n'a pas encore de morts mais ça viendra plus tard promis Wink .



Une petite fille blonde leva alors la main. Pierrick lui fit signe d’un hochement de tête qu’elle pouvait poser sa question :

-Et pourquoi avez-vous une tunique et une cape blanches ? et que représente le griffon dorée sur la cape ?

Pierrick répondit à la question en écartant les bras :

-Je porte une tunique et une cape blanches car je suis le dirigeant actuel de ce collège et du royaume de la Lumière. La couleur blanche c’est pour représenter la magie de la Lumière. Il prit sa cape et désigna du doigt le dessin tissé en fil d’or sur celle-ci. Et le griffon sur ma cape symbolise le courage. Il se tourna vers un enfant qui levait la main. Oui ?

-Mon papa m’a parlé du sorcier Celthazar qui serait un Mage de Guerre Noir. C’est quoi un Mage de Guerre Noir ?

Pierrick garda le silence et prit un air sérieux pendant quelques instant avant de répondre :

-Pour faire simple, un Mage de Guerre Noir est un sorcier qui maîtrise la magie des Ténèbres, du Feu et de la Terre. Chaque domaine de magie élémentaire, c’est à dire du Feu, de la Terre, de l’Eau et de l’Air, a une influence sur le corps. Ainsi un Mage de Guerre est plus endurant que les autres grâce à la magie de la Terre et plus agile grâce à celle du Feu, ce qui le rend très efficace au corps à corps. Après on dit Mage de Guerre Noir ou Blanc s’il arrive en plus à maîtriser respectivement la magie des Ténèbres ou de la Lumière.

Pierrick vit sur le visage des enfants qui n’avaient pas tout compris. Il ne se formalisa pas car il savait qu’ils comprendraient quand ils auraient grandit et progressés dans la maîtrise de la magie. Le garçon qui avait posé la question ajouta :

-Et il est possible qu’un sorcier contrôle plus de trois domaines de magie ?

Le visage de Pierrick redevint souriant. Cette question lui avait été posé des centaines de fois. Il donna alors la même réponse :

-En théorie non. Les domaines de magies sont opposés deux à deux. Si tu manipules la magie du Feu, tu ne pourras pas manipuler la magie de l’Eau et vice versa. Quand tu seras plus grand tu comprendras mieux pourquoi.

La petite fille brune posa une autre question :

-Et c’est vrai qu’on est en guerre ?

Le visage de Pierrick s’assombri, il se releva et répondit :

-Oui, les dieux ont détruit beaucoup de chose et un certain nombre de gens en profitent pour piller et faire régner la terreur. C’est contre eux que nous luttons.

Un garçon sortit sa Game Boy et demanda :

-Et pourquoi nos télés et nos jeux vidéo ne marchent plus ?

Pierrick regarda étonné le garçon :

-Parce que nous n’avons plus d’électricité.

Le garçon désigna du doigt une des sphères blanche qui flottaient autour de la pièce où ils se trouvaient et qui émettaient de la lumière.

-Alors comment elles font pour nous éclairer ?

Pierrick se tourna vers les sphères, puis il se retourna vers les enfants en souriant :

-Ces sphères sont alimentées par la foi de ceux qui les ont crées.

Pierrick s’accroupit, tendit sa main et fit apparaître une sphère identique aux autres. Les enfants furent ébahis. Pierrick en profita pour commencer à expliquer aux enfants leur cursus scolaire.

-Il s’agit du premier sort qu’un sorcier de la Lumière apprend, avec celui de la guérison des blessures. Il fit disparaître la sphère avant de continuer. Ce dernier sort évoluera en même temps que votre niveau dans le domaine de la Lumière : plus vous serez puissant et plus vous serez en mesure de soigner des blessures graves. Cependant …

Il se releva et fit un signe de tête à la maîtresse. Elle se dirigea vers une porte qu’elle ouvrit et elle en sortie des bâtons, tous avec de très belle sculpture. Pierrick en prit un, fit quelques moulinets avec avant de continuer en jetant un regard circulaire dans la classe et adoptant un air sérieux.

-Contrairement à moi vous devrez vous aider de parole, de geste, d’un bâton, voir des trois en même temps pour lancer vos sorts. Bien sûr plus vous gagnerez en puissance et moins vous aurez besoin de ces artifices. Lors des six premiers mois de votre formation vous apprendrez à canaliser votre foi et à lancer les sorts mineurs. Au bout de ces six mois on vous fera passer un test : il faudra créer une sphère de lumière qui éclairera cette salle pendant toute la durée de votre première formation. Ceux qui réussiront commenceront les choses sérieuses : ils seront entraînés physiquement et psychiquement, choisiront leur arme fétiche ainsi que tous les accessoires qu’ils jugeront utiles pour renforcer leur foi. Il est possible également que certains d’entre vous deviennent des mages, voir des archimage selon qu’il sera capable de maîtriser deux ou trois domaines de magie. En bref il ne reste qu’une question à laquelle vous seul pouvez répondre.

Pierrick rangea le bâton, sourit et se pencha vers les enfants en faisant un clin d’œil :

-Qui parmi vous souhaite devenir un puissant sorcier lumineux ?

Les enfants levèrent ensembles leur main en rendant le sourire à Pierrick, voir en riant. Pierrick rit également avant ajouter :

-Je n’en attendais pas moins de vous.

On frappa à la porte, Pierrick se releva en se tournant vers la porte avant de dire :

-Entrez.

Une jeune femme rousse d’une vingtaine d’année entra. Elle portait une robe blanche et un griffon était brodé au niveau de la poitrine indiquant son rang de secrétaire personnel de l’Élu. Pierrick ne pu s’empêcher de penser qu’elle était très belle dans sa tenue. Elle se tourna vers lui et lui annonça :

-Maître, le conseil de guerre vous réclame.

Pierrick soupira, avant de répondre :

-J’arrive Evienne. Il se tourna vers les enfants qui avaient déjà prit leur bâton. Je suis désolé mais des affaires m’attendent. Je vous souhaite de bien vous amuser.

Alors qu’il allait partir, Simon lui posa une dernière question :

-Monsieur, comment on dit lumière en latin ?

Pierrick se tourna vers lui :

-Lux, pourquoi cette question ?

Le garçon lui sourit et tendit son bâton en prononçant le mot lux. Alors une faible lumière apparue au bout du bâton. Le garçon fut déçu, déception vite dissipée quand Pierrick le félicita :

-C’est très bien Simon, tu pourrais bien devenir un archimage ou un sorcier lumineux très puissant.

Puis il se tourna vers Evienne :

-Fais moi penser à envoyer des dictionnaires de latin aux classes de magie.

Evienne hocha la tête :

-J’y penserais, ne vous inquiétez pas.

Pierrick soupira de nouveaux avant d’ajouter :

-Et arrêtes de me vouvoyer, j’ai horreur de ça.

Il prit sa cape blanche et se dirigea vers la porte avec Evienne. Il pénétra dans un corridor dont les murs avaient été faits avec le marbre le plus blanc qui existait. Ils étaient éclairés par des petites sphères de lumière blanche qui flottaient dans les airs. Pierrick constata qu’il en manquait une à sa droite, il tendit sa main vers l’endroit où normalement il aurait dû avoir une de ses sphères. Dans sa paume une sphère identique aux autres se créa et partie compléter la ligne. Pierrick souriait content de son travail quand Evienne lui déclara :

-Je serais toujours étonnée de l’étendue de vos…de tes pouvoirs.
_________________
Je ne comprend pas : chaque fois que je m'installe dans un cimetiere les villageois disent qu'un mauvais sorcier s'y est intallé et c'est moi qu'ils chassent, pourquoi ?

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le:: 16/11/2018 18:40:29    Sujet: histoire de la création de la magie

Revenir en haut
Montrer les sujets depuis::   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chevaliers Fous de la Table Carrée Index du Forum -> Les Chevaliers & compagnie -> Les Cachots Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Darkness 1.2 template by Griffin
Copyright © 2003-2004 Griffin Webpages; All rights reserved